Et si on voyageait ?

En suivant le cours de la rivière de l’Ourika vous pourrez admirer le paysage magnifique du Haut-Atlas, totalement différent de celui de Marrakech.

Que voir à Ourika

En parcourant la zone, vous pourrez visiter les principaux points d’intérêt touristiques :

  • Setti-Fatma: Des excursions pour voir les cascades de l’Ourika sont organisées au départ de ce petit village. En arrivant vous n’aurez aucune difficulté à trouver un guide touristique pour réaliser la visite en français.
  • Cascades de l’Ourika: Si vous aimez la nature, les cascades seront sans doute le point fort de l’excursion. Beaucoup de personnes profitent de l’occasion pour se baigner dans la rivière, mais vous vous en douterez sans doute, l’eau est glacée. La première des cascades est facilement accessible, tandis qu’il faudra vous aventurer davantage pour accéder aux suivantes. Vous devrez escalader et grimper pour accéder à quelques-unes des parties des cascades, nous vous conseillons donc de mettre des chaussures adaptées.
  • Maisons traditionnelles berbères : Il s’agit en théorie d’une visite au cœur de la vie traditionnelle berbère dans les villages des montagnes. Une fois là-bas vous vous rendrez compte que ce que l’on vous vend comme étant une expérience de la vie typique n’est en réalité qu’une représentation théâtrale pour touristes. En règle générale le père de famille vous fera visiter sa maison et vous préparera un thé à la menthe. En sortant de la maison, les habitants essaieront de vous vendre des pièces artisanales.
  • Marchés traditionnels : Les plus prisés de la zone sont ceux d'Ourika (lundi) et d’Aghbalou (jeudi). Si vous arrivez dans la vallée en venant des montagnes, à Tahanaout (mardi) et Asni (samedi), vous découvrirez d’autres marchés intéressants.

Comment se rendre la Vallée de l’Ourika

  • Réserver une excursion organisée : sur Visitons Marrakech, vous trouverez des excursions organisées qui vous prennent en charge directement à l’hôtel pour vous conduire jusqu’à la Vallée de l'Ourika avec un guide touristique francophone pour seulement 30 . Les excursions privées sont également à des prix très accessibles. 
  • Louer une voiture : Conduire au Maroc n’est pas si facile qu’il n’y paraît et les routes laissent vraiment à désirer, surtout si vous comptez passer par les routes de montagne. Si vous souhaitez tout de même vous aventurez, le GPS ne sera pas de trop !
  • Réserver un taxi pour toute une journée : Cette option peut être la plus économique si vous arrivez à négocier un bon prix (80 -100  la journée). Les chauffeurs de taxi parlent français mais leur manière de conduire est plutôt étourdie et les véhicules ne datent pas d’hier.